L’inconnu du Quai des Brumes



Les coïncidences ne s’accumulent pas pour rien. Je t’ai revu. C’est un signe. Je m’étais juré de commencer un blogue si jamais je te recroisais. Voilà. C’est fait. Je t’ai recroisé. Je tiens parole et je commence un blogue.

Bon, je vais être honnête, je me cherchais aussi depuis un certain temps une raison de commencer un blogue. Maintenant que c’est rendu out. C’est là que je commence à trouver ça le fun. J’attends que toute la planète se soit lassée et là, je me dis ça y est, c’est pour moi. Un bloooooogue, tiens. C’est comme les chemises à carreaux et les tuques molles. Des jours je me dis que je vais peut-être aller m’en acheter. Il doit y en avoir, maintenant, au Village des valeurs? Anyway. Tu es mon prétexte de blogue. Ce blogue est un prétexte pour te retrouver? Qui sait. Ça dépend ce qui arrive avec ma vie.

Avec ou sans toi, ma vie est un soap. Ça vaut bien un blogue.

4 commentaires:

Léa a dit…

SOPHIE, j'attends la suite!

Sarah-Maude a dit…

moi moi moi je veux savoir c'est qui c'est qui Simon.

Sophie a dit…

Moi aussi! j'ai pas mal hâte de trouver...

Josie a dit…

Heureuse de découvrir ton blog. Peu importe que ce soit Out ou pas, moi j'aime ça :)

Enregistrer un commentaire