One night stand?



Il y a un temps. Un temps de cela. Un certain temps ou un temps certain. Je ne sais plus.

Je suis partie loin. Loin comme presque le bout du monde. Il y avait de la mer à mes pieds le matin. Pas si loin que c’était vraiment ailleurs. Juste assez pour se sentir un peu décalée.

Ça doit faire quelques semaines. Un mois, tiens.

Un soir je suis allée voir un show. Parce que c’est ce qu’il y avait à faire ce soir-là. Ça tombe bien. J’aime ça, aller voir des shows.

La salle était rouge et le band était jaune et bleu. Dans le fond, il y avait un divan. Remarque, peut-être que c’est lui qui était rouge. À la fin je me suis assise dedans. Où tu voulais que j’aille d’autre?

Un par un, ils sont venus. Autour, à côté. Les gars du band. Ils devaient n’avoir nulle part où aller eux non plus. Il faisait noir un peu pour aller voir la mer.

On a commencé à jaser. Avec un plus qu’avec les autres. Puis avec ce seul-là seulement.

Il me dit, restes-tu prendre une bière?

J’étais fatiguée. Comme dans fatiguée j’aurais pu m’écrouler dans le divan et mourir là.

Alors j’ai dit okay.

J’ai pensé à Simon. Dans ma tête je lui ai dit fuck you. Et puis j’aime ça, quand le réel me surprend. Surtout si j’ai pas couru après.

On a passé une belle soirée. On a parlé d’inondations, d’échecs, et de poubelles. À moment donné on a fini par se frencher.

En rentrant nulle part, on a réussi à pas se perdre en chemin. Remarque ça aurait pu être drôle, se perdre. Pis après se courir après en se lançant des roches. Mais c’est pas arrivé.

Il a plutôt dit : j’aimerais ça te revoir.

En fait, on est presque voisins. Il était aussi loin de chez lui que moi de chez moi.

Il avait l’air d’avoir besoin d’aide pour être sûr d’arriver à me revoir paraît que dans la vie on croise pas toujours par hasard les gens qu’on voudrait croiser alors je lui ai laissé mon numéro.

J’ai pas pris le sien. Je sais pas pourquoi. Peut-être parce que c’était lui qui l’avait dit en premier.

J’ai jamais eu de nouvelles.

Ça aurait été tellement simple, rien me demander.

1 commentaires:

Pomme Grenade a dit…

Ils m'énervent quand ils font ça!

Enregistrer un commentaire