Sans titre


J’ai pas dormi de la nuit. Pas l’autre avant non plus.

Je suis rendue une crisse de zombie.

Je dors pas depuis l’hôpital en fait.

Pis je pense que je dormirai plus jamais.


*

On est allés prendre une bière. Dans une place où il y a ben du bruit mais tu danses pas non plus. Genre tu peux te parler mais faut que tu cries un peu fait que ben vite t’as mal à la gorge pis tu parles moins.

Tu bois plus.

Lui il regarde partout autour.

Tu te dis qu’il a peut-être encore mal à la tête.

Tu lui demandes. Non ça va il s’en est remis.

T’as le goût de lui parler de ta grand-mère et de son caniche rose mais tu te ravises à temps : ça ne doit pas l’intéresser. Tu pourrais lui parler de ta job mais même toi, elle ne t’intéresse pas.

T’essaye de parler de musique un peu mais tu sais pas vraiment quoi dire. T’aurais pu lui parler du dernier show que t’as vu, mais finalement t’es pas allée parce que t’as attendu avec lui à l’hôpital.

Tu hausses les épaules pis tu regardes le couple se frencher à la table d’à-côté. Dans ta tête, tu les envoies chier.

T’aimerais ça avoir un journal à feuilleter. Le journal n’attend jamais de toi que tu dises quelque chose d’extraordinaire qui fera décoller la soirée.

Tu remarques qu’il a déjà fini sa bière.

Moment critique. T’as peur qu’il parte.

Arrête de boire. Tète la tienne. Il pourra quand même pas partir si t’es encore en train de boire pis il pourra pas toffer sans boire : il va en prendre une autre.

Comme de fait il zieute ton verre pas encore assez vide et il se commande un refill.

Tu te demandes pourquoi tu veux tant qu’il reste.

Au fond. Pourquoi?

Parce qu’en fait, tu t’emmerdes. T’aimerais donc ça que ça soit la meilleure soirée de ta vie. Mais c’est pas ça.

C’est là qu’il te dit qu’il est amoureux. Qu’il vient de rencontrer une fille. Qu’elle est trop toute. Qu’il s’en attendait pas. Qu’il croyait plus à l’amour.

Tu penses à Brun Brun et à PG.

Tu dis rien.

Tu te lèves. Tu payes pas. Tu pars.

T’as le goût de vomir.

Il te court après. Tu l’entends pas t’as ton ipod tellement dans le tapis que tu vas donner mal aux oreilles du voisin. Y’a pas de voisin.

Il te rattrape par le bras. Tu rêves de continuer la swing pis d’aller écraser ta main dans sa face.

Tu restes impassible. Tu sais pas pourquoi.

Il s’excuse savait pas trop comment te le dire voulait pas que tu te fasses d’idées pour rien. Mauvais timing tsé tu comprends.

T’aurais préféré qu’il te coure pas après. Au moins t’aurais eu l’impression qu’il te restait un peu de dignité.

2 commentaires:

Pomme Grenade a dit…

Je pense que ça signe la fin de Simon ça :(

a dit…

Pauvre loute :(

Enregistrer un commentaire