Ok ils ne sont pas tous toujours de parfaits salauds



Non seulement il a appelé, mais il a fait envoyer des fleurs à ma job. Est-ce que monsieur lit ce blogue?

Des fleurs à ma job… En même temps c’est un peu weird ça aussi. Je devrais peut-être juste laisser tomber cette histoire parce que franchement, les signes ne sont pas en sa faveur. Deux chockages et des actions suspectes… Faut vraiment que je sois désespérée qu’il m’arrive quelque chose pour persister à vouloir le voir. Ah oui, ça, et il est vraiment cute.

Les fleurs disaient : je m’excuse, je suis vraiment cave. Ma vie est un peu compliquée ces temps-ci, mais je veux te connaître.

Je suis pas naïve. Juste désespérée, ok?

Et ça arrive, des fois, que les histoires qui commencent mal continuent bien. (En tous cas j’imagine que des fois, ça arrive.)

Ah oui, et pour ceux qui se demandaient ce qui se passait avec Simon… Il est fort probable que Simon sera au party de départ de Flavie, dans deux vendredis. Je sais pas c’est qui, Flavie, mais j’ai déjà fait une croix dans mon agenda!

Watch-moi ben débarquer dans ce party-là et faire semblant que je suis à la bonne place.

1 commentaires:

Léa a dit…

Hé meuf! Profite! Le jour où un homme m'envoie des fleurs, je l'épouse! Quoi que là, soudainement, je me demande si c'est franchement la meilleure chose à faire...

Enregistrer un commentaire